Interviews#3 – Moi, je suis avec la mariée – Journée mondiale des réfugiés !

Découvrez la troisième vidéo d’une série d’interviews réalisées lors des projections-débats

Le film Moi, je suis avec la mariée a été proposé par la Cimade au cinéma Jean Renoir de Martigues en janvier 2018.

Un parcours défiant frontières et préjugés. Un étrange cortège de mariage, de Lampedusa à Stockholm. L’histoire « vraie » au goût d’aventure de cinq migrants palestiniens et syriens.

« Une histoire fantastique mais absolument vraie. 
Un acte courageux de désobéissance civile »


20 juin 2018, la journée des réfugiés s’inscrit dans une actualité brûlante : l’Aquarius, ce bateau avec 629 personnes à bord qui se voit refuser l’accès à un port sûr jusqu’à la proposition espagnole, Donald Trump se réaffirme dans la décision de séparer les enfants des parents entrés illégalement aux EEUU, Matteo Salvini souhaite recenser la communauté Rom étrangère pour mieux les expulser, le parlement hongrois va criminaliser la solidarité vers les migrants…

Selon le rapport annuel de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, les guerres, les violences et la persécution ont propulsé les déplacements forcés dans le monde vers un nouveau record, avec 68,5 millions de personnes déracinées en 2017, soit une toutes les deux secondes.

Les États Membres de l’Union Européenne montrent un visage bien fermé. Des nouveaux projets pour bloquer l’accès au sol européen, créer des centres de tri avant les frontières et menacer l’assistance humanitaires seront sûrement présentés lors du prochain Conseil Européen des 27 et 28 juin.

Nous ne baissons pas les droits !
Signez la pétition pour une Europe accueillante et pour mettre fin au délit de solidarité !

—>   https://www.weareawelcomingeurope.eu/fr/ <—

Nous vous invitons à signer et diffuser largement autour de vous une initiative européenne des sociétés civiles : l’initiative citoyenne européenne (ou ICE) ” Pour une Europe accueillante”. Nous demandons :
1°la fin de la criminalisation des aidants,
2°le soutien aux initiatives d’accueil, d’hébergement et d’aide que prennent les citoyens
3° la protection des personnes victimes de traite, d’exploitation et de violence aux frontières.
Sous forme de pétition, son objectif est de récolter 1 millions de signatures de citoyens et citoyennes de pays membres de l’Union Européenne. En effet, si elle parvient à réunir ce nombre de signatures, les propositions qu’elle contient pourront être examinées et défendues devant la commission européenne.
Au niveau national de nombreuses associations (Secours Catholique, LDH, Cimade, FEP, JRS, Emmaüs, …) se sont engagées dans cette campagne également soutenue par Caritas Europa et de nombreuses autres Caritas européennes.